Le Galion Index du Forum
Le Galion Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Lordaeron et Draenor

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Galion Index du Forum -> Notre lieu de vie -> La salle d'attente
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Exploratrice Anhya
Exploratrice

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 156

MessagePosté le: Lun 15 Avr - 17:09 (2013)    Sujet du message: Lordaeron et Draenor Répondre en citant



De nouvelles races firent leur apparition sur Azeroth : les Nains, les Trolls, les Taurens, les Gnomes, et les Humains.
Malheureusement, la paix entre ces 5 nouvelles races ne dura pas longtemps. En effet, le royaume de Quel'Thalas - les Hauts Elfes - était constamment assiégé par des Hordes de Trolls. Une guerre éclata alors entre les deux camps. Pendant ce temps, les Humains, connus pour agir avec impatience, ne tardèrent pas à étendre leur territoire. Ainsi, l'Empire Humain d'Arathor fut fondé en Lordaeron 2900 ans avant la première invasion des Orcs.
Après 3 300 ans de guerre, les Trolls commencèrent à prendre l'avantage sur les Elfes. Au bord de la défaite, ces derniers demandèrent aux Humains de leur venir en aide. En échange de leur aide, les Elfes acceptèrent de leur apprendre les voies de la magie. Ainsi alliées, les armées Elfiques et Humaines éliminèrent la plupart des Trolls de Lordaeron.
Malheureusement, les Humains abusèrent de l'utilisation des pouvoirs magiques récemment acquis. Des agents de la Légion Ardente retrouvèrent sans peine le chemin vers Azeroth, attirés par les forces magiques. Ils purent ainsi le pénétrer de nouveau. L'Orde de Tirisfal fut alors créé, afin de protéger les races et l'univers d'Azeroth.
L'Ordre était composé de Gardiens, et les pouvoirs qui leur furent conférés pour combattre les force noires de l'Enfer sinueux étaient immenses. Leur longévité excédait même celle des Elfes. Les Gardiens furent chargés d'une guerre secrète contre les agents de la Légion, sans que le peuple d'Azeroth s'en rende compte.
Après 1700 ans de pouvoir, Arathor connus des discordances politiques et de surexpansion. Il fut décidé que l'Empire Humain soit divisé en 7 nations : Azeroth, Lordaeron, Stromgarde, Kul Tiras, Gilneas, Dalaran, et Alterac.
2500 ans après la création de l'Ordre, la Gardienne Aegwyn battis en duel le Seigneur des Démons, Sargeras, chef de la Légion Ardente. Elle décida d'enfouir sa tombe sous les mers du Nord. Mais l'esprit malveillant de Sargeras se lia secrètement avec l'âme du futur enfant d'Aegwyn.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 15 Avr - 17:09 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Exploratrice Anhya
Exploratrice

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 156

MessagePosté le: Lun 15 Avr - 17:12 (2013)    Sujet du message: La Corruption des orcs Répondre en citant




Bien que bannis d'Azeroth, les démons cherchaient un moyen d'envahir Azeroth. Les créatures infernales voulaient mettre la main sur une race puissante et la faire envahir Azeroth. Cette invasion préparerait le chaos pour l'inévitable retour de la Légion. Ainsi, ils choisirent les Orcs, situés sur le monde rouge, Draenor.
Les clans Orcs, riches d'une noble culture chamanique vieille de plusieurs millénaires, ne savaient rien de la corruption ni de la déliquescence spirituelle. Mais les sinistres agents de la Légion ardente cherchaient à les transformer en une armée invincible et meurtrière. Rusé, le démon Kil'jaeden, second chef de la Légion, comprit que les sauvages guerriers avaient un potentiel de destruction et de massacre et s'efforça de corrompre ce peuple de l'intérieur.
Kil'jaeden se présenta au plus respecté des chefs Orcs, le vieux Chaman Ner'zhul, et lui promit qu'il conférerait aux Orcs un grand pouvoir afin qu'ils deviennent les maîtres incontestés de leur monde. Il offrit même au vieux Chaman une connaissance mystique insoupçonnée s'il acceptait de se soumettre avec son peuple au pouvoir de la Légion. Calculateur et avide de puissance, Ner'zhul accepta l'offre de Kil'jaeden et consentit à un Pacte de sang avec les démons. Ce faisant, Ner'zhul venait de sceller le destin des Orcs en les contraignant à devenir les esclaves sans volonté de la Légion ardente.
Au fil du temps, Kil'jaeden comprit que Ner'zhul n'avait ni la volonté ni l'autorité nécessaires pour l'aider à transformer les Orcs en une Horde assoiffée de sang. Ner'zhul, réalisant que son pacte avec Kil'jaeden ne mènerait qu'à la destruction de son peuple, refusa d'aider plus avant le démon. Furieux de la méfiance du Chaman, Kil'jaeden jura de se venger de Ner'zhul et corrompit les Orcs en dépit de lui. Kil'jaeden trouva un nouvel apprenti, désireux de conduire les Orcs sur les chemins du néant. Ce nouvel esclave n'était autre que le protégé de Ner'zhul, l'infâme Gul'dan.
La Horde, sous l'emprise de la malédiction, ravagea le monde de Dranor, décimant les populations Dranei vieilles de cinq mille ans, anéantissant toute trace de vie. Sans autres ennemis, des querelles naquirent entre les différents clans Orcs.
C'est alors que Gul'dan décida d'agir. Avec l'aide de Kil'jaeden, Gul'dan réussit là où son mentor avait échoué : l'Orc assoiffé de pouvoir et voué au mal parvint à abolir les anciennes traditions chamaniques en les remplaçant par l'étude de la sorcellerie démoniaque, mais, bien plus, il unit les clans Orcs pour en faire la Horde meurtrière que Kil'jaeden avait voulue. Il créa le Conseil des Ombres, un ordre secret de nécromanciens, dont il était le chef. Le Conseil ramena le calme entre les clans belliqueux en leur promettant une issue du monde détruit qu'était le sombre Draenor.
Ner'zhul, incapable d'arrêter son ancien apprenti, assista impuissant à la transformation des Orcs sous l'égide de Gul'dan. Son peuple n'était plus que le bras armé et servile de la destruction.
Les années passèrent tandis que Ner'zhul se lamentait silencieusement sur les landes rouges de Draenor. C'est Gul'dan qui présidait désormais à la sombre destinée des Orcs, mais Ner'zhul savait qu'il était lui-même l'origine de cette tragédie.


Revenir en haut
Exploratrice Anhya
Exploratrice

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 156

MessagePosté le: Lun 15 Avr - 17:14 (2013)    Sujet du message: Le dernier Gardien Répondre en citant



Aegwyn, ultime Gardienne de l'Ordre de Tirisfal jugea que son heure était arrivée : elle devait trouver un successeur digne d'assurer sa charge de Gardien, et lui transmettre toute le sagesse de ses pouvoirs.
Elle retourna sur le terres de Lordaeron pour quérir l'illusionniste Nielas Aran. C'est lui qu'elle avait choisi pour engendrer l'hériter de ses pouvoirs. Elle pensait que ce puissant magicien serait le père idéal pour son enfant.
Le jugement fut juste : son fils naquit en l'automne de l'an de grâce 559 (calendrier Humain). Elle lui donna le nom de Medivh (le gardien de secrets dans la langue antique des Elfes). Elle lui transmis tout son savoir, tous ses pouvoirs pendant la première année de sa vie. Mais elle avait au plus profond de son âme enfoui ces secrets qui ne se révéleraient à lui qu'au jour où il atteindrait la maturité nécessaire. Elle confiai son fils aux bon soins de la famille de son père, le surveillant d'un oeil lointain, le regardant grandir...
Pendant ce temps là, le Roi Wrynn III, souverain de la nation d'Azeroth gouvernait son royaume de façon de très juste, apportant paix et prospérité aux terres de son peuple. Les constantes disputes et mésententes qui avaient porté préjudices aux rois précédents n'avaient pas leur place dans la cour de Wrynn. Ses sujets furent ainsi ravis lorsque la femme du souverain, Dame Varia, mit au monde le prince Llane en 564.
C'était leur premier et unique héritier, mais la naissance d'un fils marquait la continuation de la lignée. Ce fut un grand jour pour le royaume, célébré par des tournois et des grands festins. Le roi Wrynn proclama que ce jour serait fêté pendant toute la durée de son règne et pour marquer l'occasion, il donna un souverain d'or à chaque habitant d'Azeroth.
Medivh vit, la veille du jour de ses treize ans, ses pouvoirs enfouis au plus profond de son âme s'éveiller. Incapable de faire face à la violence des énergies cosmiques qui déferlèrent en lui, Medivh fut victime d'un choc psychique très traumatisant. Le choc dut être assez puissant pour atteindre l'abbaye de Northshire car en l'espace d'une heure, plus de cent ecclésiastiques étaient arrivés au château. Il en fallut bien cent, et leurs pouvoirs, combinés à ceux de l'illusionniste, réussirent finalement à contenir Medivh. Tandis que des forces surnaturelles inimaginables se dégageaient de l'enfant, il poussait des hurlements monstrueux.
Des heures passèrent, peut-être même des jours, car le temps semblait s'être arrêté dans cet accès de folie. Puis, comme une bougie qui s'éteint, le père et le fils s'effondrèrent tous deux. L'illusionniste était mort, vidé de toute vie, et Medivh avait sombré dans un sommeil profond. Son coeur battait à peine et il respirait très faiblement. Après une longue discussion, le roi et l'abbé de Northshire décidèrent qu'il était préférable d'emmener Medivh à l'abbaye, pour sa sécurité et celle du royaume. Pendant six longues années, Medivh fut sous la protection des pères du clergé. Ils apportèrent soins et réconfort au corps meurtri.
Llane qui atteignit alors l'âge de l'Ascension se vit conférer le titre de Prince d'Azeroth. Lors de la cérémonie, des dizaines de milliers de sujets dévoués vinrent offrir leurs voeux de soutien et de longue vie au prince. Durant la cérémonie officielle du couronnement du prince, Medivh apparu sous la forme d'un grand oiseau. Après avoir repris sa forme Humaine, il salua le prince et lui offrit sa bénédiction.
Il expliqua qu'il s'était réveillé de son long sommeil, et qu'il avait pris le contrôle total de ses pouvoirs. Comme un signe de bienveillance, Medivh présenta à la cours un sablier d'obsidienne dont le sable était blanc comme neige. Le jeune prince regarda attentivement, mais bien que le sable parût s'écouler constamment de haut en bas, la moitié inférieure ne se vidait jamais. Medivh dit que ce sable représentait le peuple du royaume, et que tant que le sablier ne se vidait pas, le règne du roi Wrynn durerait.
Bien que soustraite de ses pouvoirs, Aegwyn regardait le retour de son fils avec suspicion. Malgré la gentillesse apparente de son fils, l'ancienne Gardienne savait qu'un pouvoir maléfique l'avait perverti...
Medivh décida d'explorer les limites du pouvoir de manipulation que lui conféraient les énergies magiques qu'il s'était vu confiées si brutalement. Bravant les interdits, il se plongea dans la science nécromantique, se mit en tête de comprendre les mystères de la vie et de la mort. Il pactisa avec les Démons des sphères inférieures, utilisant leurs facultés pour renforcer les siennes. Il devenait chaque jour plus avide de pouvoir, chacun de ses succès l'entraînant un peu plus bas dans les abysses de la folie. C'est alors qu'il errait dans le tourbillon sans fin de ses hallucinations cosmiques que Medivh traversa pour la première fois l'infranchissable frontière du monde de l'au-delà pour apercevoir l'espace d'un très court instant les effroyables, les monstrueuses créatures de ces lieux.
Medivh avait enfin trouvé l'arme absolue qu'il avait tant cherchée pour se rendre maître d'Azeroth...


Revenir en haut
Exploratrice Anhya
Exploratrice

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 156

MessagePosté le: Lun 15 Avr - 17:18 (2013)    Sujet du message: Le portail sombre Répondre en citant



Gul'dan devait trouver de nouvelles terres de conquêtes pour sa Horde. Une nuit, une étrange présence troubla ses rêves. Inquiet et intrigué, il en fit par à Kil'Jaeden. Celui-ci avait également ressenti cette présence, il affirma que son pouvoir dépassait tout ce qu'il avait connu jusque là. Gul'dan, excité par cette idée, explora sans but les méandres de l'Enfer sinueux pendant ce qui lui sembla être une éternité. C'est dans la fièvre de son voyage que la Présence finit par entrer en contact avec lui.
La force qu'elle irradiait était inouïe, et il savait que malgré son pouvoir inimaginable, il lui suffirait de deviner ses désirs pour l'asservir à son propre projet. La Présence lui révela être Medivh, un puissant sorcier venant d'un monde lointain. Ils communiquèrent sans mots, mais par une réunion vigilante de leurs deux esprits.
Gul'dan sentait que la diligence des pensées du sorcier Medivh l'empêchait d'explorer l'infini de son savoir. Dès le début il compris que celui-ci le mettait à l'épreuve, tout en cherchant à en savoir plus sur les Orcs et leur magie. Medivh tirait de lui plus de renseignements qu'il ne pourrait jamais en obtenir de lui, c'est pourquoi très vite Gul'dan rompis le contact.
Mais Medivh rattrapa Gul'dan dans ses rêves. Il lui montra la beauté des paysages d'Azeroth, ses plaines verdoyantes et ses forêts majestueuse, ses villages peuplés d'individus vaillants et fiers, et surtout un pouvoir enfoui au plus profond de l'océan... un immense pouvoir sous des ruines sombres...
Gul'dan ne put résister, et il convainquit le Conseil des ombres qu'Azeroth était la chance d'échapper au confinement d'un sombre Draenor. Une faille apparu entre les deux mondes, et les pouvoirs de la Horde purent aisément élargir la faille jusqu'à en faire une Porte. Grâce à cette porte, les deux mondes étaient maintenant liés.
Assoiffés de combats, deux chefs de clans furent rapidement envoyés de l'autre côté du portail. Il s'agissait de Cho'gall, Ogremagie du clan de Twilight's Hammer et de Kilrogg Deadeye du clan de Bleeding Hollow. Gul'dan attendait de ces grands chefs qu'ils prennent le commandement de la Horde et la mène vers une victoire rapide et radicale sur les Humains...


Revenir en haut
Exploratrice Anhya
Exploratrice

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 156

MessagePosté le: Lun 15 Avr - 17:21 (2013)    Sujet du message: Les Orcs, disciple du Chaos Répondre en citant

Par un matin lugubre, le prince Llane se précipita chez son père avec le sablier. Pendant la nuit, celui-ci s'était presque entièrement vidé. Le roi Wrynn prit le sablier et fut traversé d'un frisson glacial. Lorsque les derniers grains de sable tombèrent au fond, on entendit un grand fracas aux portes du donjon de Stormwind. Soudain, des créatures hideuses envahirent les terres du château. Des difformités abominables, reflets cruels de l'Humanité, s'abattirent sur les gardes du roi et les réduisirent en miettes. Le roi Wrynn envoya Llane et la reine Varia à l'abbaye de Northshire, accompagnés d'une escorte de chevaliers, et leur promit de les appeler lorsque les monstres seraient détruits. Ce jour n'est pas encore venu...



A l'âge de vingt ans, Llane fut proclamé roi d'Azeroth. Sa mission était claire : débarrasser le royaume de ces créatures. Les rares personnes qui avaient survécu à la bataille les appelaient Orcs. Quand on leur posait des questions, elles n'en disaient guère plus et préféraient mourir plutôt que de fournir des informations. Les Orcs étaient des êtres cruels, sadiques et ignobles, qui ne faisaient aucune distinction entre un fantassin et un enfant, un guerrier et une femme. Ils tuaient tous ceux qu'ils rencontraient sans la moindre hésitation. Les seuls Humains qu'ils épargnaient furent ceux qu'ils emmenaient dans les marécages à l'Est, où se trouvaient leurs campements. Personne ne savait ce qu'ils en faisent, mais on craignait le pire, car nul n'en était jamais revenu.
Près de dix années de combats dans les terres frontalières avaient laissé les habitants d'Azeroth sur leurs gardes. Mais les Orcs avaient sous-estimés les forces Humaines : Stormwind s'avéra rapidement être une redoutable forteresse tenant en échec les forces des armées de la Horde. Le roi Llane s'était rendu compte que les Orcs, malgré leur force et leur méchanceté incroyables, étaient mal préparés au combat et complètement désorganisés. Cela lui avait permis de les tenir aux abois et il espérait pourvoir exploiter cette faiblesse dans le futur.
Pendant la dixième année du règne du roi Llane, la Gardienne Aegwyn lui rendit visite. Elle était venue l'avertir et espérait l'aider à combattre le fléau qui s'était abattu sur son royaume. Son union avec l'illusionniste de la cour avait été destinée à créer un enfant auquel elle aurait pu transmettre ses connaissances et ses pouvoirs avant de quitter ces lieux. Elle n'avait pas pensé que d'autres forces de ce monde, et de l'au-delà, auraient essayé de dominer l'enfant. Il était maintenant sous l'emprise de forces mystiques.
Elle était allé le voir quinze jours auparavant et avait découvert que les pouvoirs qui circulaient dans ses veines l'avaient rendu fou. Comprenant le danger qu'il représentait, elle avait été forcée de tenter de le détruire. Il l'avait presque tuée. La bataille avait épuisé les deux combattants mais Medivh était assez puissant pour la chasser de sa vue et lui ordonner de ne jamais revenir. Ses pouvoirs étaient devenus si grands qu'elle-même ne pouvait briser ce sort et il lui était donc désormais impossible de le détruire.
De l'autre côté du Portail Sombre, sur Draenor, Gul'dan fut mécontent du résultat de sa première invasion. Il décida alors de nommer Blackhand comme Seigneur de la guerre, ce jeune chef du clan Blackrock était respectés de la plupart des Orcs de la Horde. L'ambitieux Blackhand devint un chef tyrannique et terrible, mais que ses guerriers admiraient. Il rallia tous les chefs de clans sous son commandement.
Medivh manda alors à Gul'dan de lancer l'assaut sur Azeroth, afin de détruire le royaume et d'en faire souverain de son peuple. En échange, il lui promit de lui révéler la position du Tombeau de Sargeras, le Seigneur des démons, le maître de son propre maître Kil'jaeden, qui ne se trouvait nulle part ailleurs que dans les mers d'Azeroth. Ce Tombeau renfermait un pouvoir absolu, un pouvoir qui ferait de celui qui le contrôlerait un dieu vivant.
C'est ainsi que la Horde des Orcs partit en guerre contre le royaume d'Azeroth...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:18 (2018)    Sujet du message: Lordaeron et Draenor

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Galion Index du Forum -> Notre lieu de vie -> La salle d'attente Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com